Le Cèdre blanc du Canada

Origine Botanique

arbre

Le cèdre blanc est un arbre provenant de l’Est du Canada (Eastern White Cedar) et est en fait un thuya, le thuya occidental.

Le Thuya occidental (Thuja occidentalis L.) est une espèce de conifère du genre Thuja de la famille des Cupressacées, originaire du Nord-Est de l’Amérique du Nord (principalement du Québec et du Nouveau-Brunswick).
Il est appelé « cèdre blanc » ou « cèdre » dans les régions francophones d’Amérique du Nord, où ses populations sont appelées « cédrières ». Il est également nommé Thuya du Canada et plus rarement Thuya d’Occident ou Balai.

Ce conifère indigène du nord-est de l’Amérique du Nord croît très lentement. D’une taille moyenne de 15 à 20 mètres et d’un diamètre variant entre 40 et 90 centimètres, il peut mesurer plus de 20 mètres à maturité avec un diamètre de 120 à 150 centimètres. Dotés d’une grande longévité, certains spécimens vivent jusqu’à 800 ans.

Le grain du bois de cèdre blanc est typiquement droit et uniforme.

Sa texture est fine et son bois léger.

Comparativement au cèdre rouge de l’Ouest (Thuja plicata L.), le bois du cèdre blanc est généralement plus pâle, de texture plus fine et avec des anneaux de croissance moins apparents.

Le cèdre blanc est récolté à petite échelle en comparaison avec les autres essences résineuses canadiennes (épinette, pin, sapin).

Exceptionnellement résistant et durable

tronc cèdre blanc

Son bois est stable, très texturé et extrêmement durable.

Le cèdre blanc est reconnu pour sa résistance exceptionnelle à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.

  • Les composés aromatiques présents dans son bois agissent comme agents de conservation naturels puisqu’ils bloquent la croissance des champignons qui causent les moisissures.
  • Le cèdre blanc sécrète également une molécule, le Thuyaplicin, repoussant ainsi tous les insectes.

Le cèdre blanc, bois non traité, ne nécessite aucun produit de préservation ni entretien pour assurer une longue durée de vie dans des applications extérieures comme le mobilier de jardin, les toitures, les patios, les clôtures, etc. soumis aux intempéries.

Dans les tests européens, le cèdre blanc obtient la cote 1 de durabilité naturelle selon la norme EN 350-2, soit « très durable » relativement aux champignons qui attaquent le bois. Aucune autre essence résineuse n’avait encore obtenu ce résultat.

Il représente une solution alternative naturelle au bois traité.

Le cèdre blanc est l’une des essences offrant la plus grande stabilité dimensionnelle parmi tous les conifères du Canada.

Sa résistance permet une utilisation multiple, autant intérieure qu’extérieure.

À titre d’exemple, la durée de vie moyenne des poteaux de cèdre blanc non traités est de 27 ans tandis que celle des poteaux d’épinette noire non traités est d’environ 5 ans, selon des tests réalisés par FPInnovations.

Par ailleurs, ces composés dégagent une agréable et chaleureuse fragrance le rendant très intéressant pour des usages en intérieur.

Sa structure en fait un très bon isolant thermique et acoustique.

En un mot !

Couleur : L’aubier est de couleur crème et vanille. Le bois de coeur est plutôt jaune paille et peut présenter de petits noeuds.

Texture : Surface douce et sans écharde. Bois tendre, léger et au grain uniforme.

Qualités : Non traité – Résistant et durable – Sans entretien – Bon usinage, au clouage et au vissage – Facile à coller – Se prête très bien à la peinture, lasure, teinture et au vernis – Excellente perméabilité – Résistance aux moisissures et aux insectes.

Applications

Le bois du cèdre blanc est principalement utilisé comme produit d’apparence et convient parfaitement aux utilisations intérieures et extérieures.

  • Revêtement extérieur : clin, planche, couvre-joint, bardeau, bardeau de couverture, patio, galerie, véranda, poteaux, clôtures et treillis, Paillis, Quai, pontons et embarcations, …
  • Revêtements intérieurs : plafonds, boiseries, lambris, portes et fenêtres, …
  • Mobilier : Moulure et composant de meubles. Mobilier extérieur ou intérieur à l’état naturel, teint ou peint.

Le bois : le meilleur choix écologique

Le bois est un matériau renouvelable, recyclable et sain pour l’environnement.

Des études scientifiques confirment que le bois, les composants de bois et les maisons fabriquées principalement de bois requièrent moins d’énergie dans la fabrication, l’assemblage et l’entretien que les maisons constituées principalement de béton et d’acier.

Les matériaux en plastique, tel que le chlorure de polyvinyle (PVC) prend treize fois plus d’énergie primaire pour la production et la fabrication que le bois (77,4 contre 5,8 MJ/kg), selon un rapport de l’Université du Michigan. De plus, les produits imitant le bois tels que les plastiques n’égaleront jamais les qualités du bois.

images

Cèdre blanc : une question de tradition …

Pendant des siècles, l’une des traditions québécoises a été d’utiliser des coffres en cèdre blanc pour protéger les vêtements contre les dommages d’insectes.
Les recouvrements en bardeaux de cèdre et les clôtures de perches ont toujours fait partie de l’héritage architectural québécois grâce à leur unique beauté.
Depuis des années, les fermiers ont utilisé des pieux de cèdre pour clôturer leur bétail à cause de l’exceptionnelle durabilité de son bois.

feuillage cèdre blanc

Un peu d’histoire

Lors du deuxième voyage de Jacques Cartier en 1535, pendant l’hiver passé à Stadaconé, une épidémie de scorbut décimait son équipage. Les Amérindiens lui révèlent un remède efficace contre cette maladie, l’annedda. Cartier a ramené des spécimens en France, mais les registres s’étant perdus, il a fallu attendre le xxe siècle pour connaître l’origine de la plante. Au terme d’une longue recherche, le botaniste et érudit québécois Jacques Rousseau a déterminé que la tisane qui avait guéri les marins de l’explorateur malouin était faite avec les feuilles et l’écorce pilées du cèdre blanc, riche en vitamine C.

Logo canada wood

Le bois : le meilleur choix écologique

répliques de montres rolex
Mise à jour en cours…
Votre panier est actuellement vide.